Maladies et infections aigues du bébé

Module de formation sur les maladies et infections du bébé animé par Dominique Leyronnas.

Module de formation

En présentiel à Eysines (33)

 En distanciel

3h30 de transmissions et d’échanges

Dossier pédagogique papier ou PDF

160 euros TTC

Présentation

Dans ce module, la vaste thématique des pathologies pédiatriques sera abordée selon trois grandes catégories . Tout d’abord la matinée se consacrera aux maladies infectieuses qui peuvent altérer la santé et le développement du nourrisson : infections bactériennes (telles que le streptocoque, le pneumocoque ou bien la listeria), maladies virales (Hépatites, CMV ou même HIV) et même la toxoplasmose.

Prérequis nécessaires

Ce module est accessible aux professionnels de santé et aux Consultants en lactation IBCLC®.

Objectifs pédagogiques

  • Connaître les infections bactériennes qui peuvent altérer la santé et le développement du bébé 
  • Connaître les maladies virales qui peuvent altérer la santé et le développement du bébé
  • Comprendre le processus infectieux de la toxoplasmose
  • Comprendre le rôle protecteur de l’allaitement et les conduites à tenir en fonction des situations

Modalités d’évaluation

  • Un questionnaire de “pré-formation” sera envoyé à chaque apprenant avant le démarrage de la formation.
  • Un test d’évaluation sous forme de QCM sera transmis à chaque apprenant en fin de formation.
  • Une attestation de suivi de formation sera remise à chaque participant, ainsi qu’un questionnaire de satisfaction après la formation.

🗓️ Calendrier

Vendredi 22 mars 2024

🕑 Horaires

  9h00 – 12h30

Le CeFAP a obtenu la certification Qualiopi, donnant la possibilité de financer sa formation grâce à des aides publiques ou mutualisées.

Présentation de l’intervenant

Portrait de Dominique Leyronnas est pédiatre et intervenant au CeFAP

Dominique Leyronnas est Pédiatre néonatologiste. Captivé par ce qui se joue autour de la naissance, Dominique a partagé 40 ans de sa vie entre les nouveau-nés en détresse qu’il faut transférer en réanimation et ceux de maternité qu’il faut laisser au plus près de leur mère. Son expertise des situations d’urgence en périnatalité le fait plaider pour une médicalisation raisonnée et le respect du processus naturel qui relie grossesse, accouchement et allaitement. Car c’est dans ce contexte que peut se créer un lien solide, support de la cohésion familiale et sociale. Message qu’il a diffusé comme enseignant en école de sage-femme, dans diverses formations et quelques écrits.

Partager cette formation sur mes réseaux sociaux :